Qui ne connait pas PES, ce célèbre jeu de foot concurrent de FIFA et qui c’est vu détrôné par son rival lors de la dernière génération de console. Pourtant, Konami à commencé son retour lors du précédent opus, la question est donc simple est-ce que ce PES 2016, va marqué un tournant dans la série et donc pouvoir se rapprocher de FIFA c’est ce que nous allons voir.

pes-16-7
Fiche technique :

Éditeur : Konami
Développeur : Konami
Type :Sport
Sortie France : 17 Septembre 2014
Classification : Déconseillé aux moins de 3 ans
Existe sur :
PS4 XboxONE PC PS3 Xbox360 iOS Android

Trailer :

TEST :

Série qui à longtemps était indétronâble par le passé, de par son gameplay, PES c’est donc vu perdre sa place lors de la génération PS3/Xbox 360. Il à donc fallu voir arrivé la nouvelle génération, et PES 2015 pour que Konami se voit sortir la tête de l’eau. En effet, avec cette épisode, PES signait un renouveau et montrait à tous qu’il était de retour dans la course. Et c’est ce que nous voyons également dans ce nouvel opus, qui propose un gameplay à la fois accessible et technique.

Passe moi la balle

pes-16-6Chaque année, PES et FIFA sorte un nouveau jeu, et chaque année les joueurs se cherchent afin de dire quel est le meilleur des deux. Pourtant, on remarque que les changements sont infimes, mais que se sont ces changements qui font le jeu peut avoir un impact au yeux des joueurs. Ce que peut dire, c’est que ce PES 2016 produit cette effet avec ces petits changements, qui font du jeu, un jeu dynamique et plaisant. Cette année, ces petits changements sont liés aux animations. En effet, un tas de nouveaux mouvements ont été ajoutés pour affiner le gameplay en le rendant plus réaliste. On le remarque, avec les surfaces de pied utilisés pour les passes, longues ou courtes. Selon la position du joueur, il effectuera le mouvement le plus réaliste qui soit. La possession est rendu plus fluide avec ces petites touches. Ce qui rend ce PES impressionnant à jouer et à voir jouer.

L’intelligence tactique au coeur du jeu

pes-16-7Si les animations ont été revus, les contacts aussi. En effet, les contacts physiques, sont plus réaliste, surtout en ce qui concerne le jeu aérien. Grâce au moteur Fox Engine, on remarque que gagner un duel aérien dépend du mouvement de votre joueur de son équilibre, ainsi que du contact avec son adversaire. Vous pourrez donc, faire l’ascenseur à un autre joueur, pour montez plus que lui. Ainsi, les joueurs physiques seront avantagés. Rappelons que le timing de saut dans PES est important, et que ces nouveautés apportent un plus dans les phases de gameplay.

pes-2016-player-id-messiPES 2016 est un pure plaisir basé sur un jeu d’équipe et de passes rapides. Même si vous pouvez dribbler, l’aspect tactique du jeunets basé sur le jeu de passe, les appels de balles afin de déstabiliser au plus la vite la défense adversaire. Vous pourrez faire vos appels manuellement, ou laissé l’IA prendre par eux même les espaces. Il n’est par exemple pas rare de voir un attaquant de pointe reculer soudainement pour se défaire d’un marquage pressant. Mais ne pensez pas que vous allez pouvoir vous amusez dans les défenses adversaires, en effet outre la couverture des espaces par l’IA, la défense fut également revus, à commencer par le contact physique. Les tacles glissés sont devenus redoutables. Ainsi, ils vous permettront de récupérer la balle et de partir en contre attaque. De plus, le tacleur aura pratiquement tout les contres favorables. Cela pourrait paraître mauvais, mais je pense que cela permet de prendre plus de risque au contraire, car si c’était l’inverse et que ce serait l’attaquant qui aurait à chaque fois les contres favorables, les tacles n’aurait alors aucune utilités.

tackle_pes2016_konamiSurtout, lorsque l’on note que les risques d’expulsions sont minimes. Sauf si bien attendu, vous êtes dernier défenseur et que vous faites un tacle par derrière. Ce qui peut la, nuire au gameplay du jeu surtout dans le mode online. D’un autre côté il permet d’augmenter la difficulté de la construction d’une attaque. Passé cette difficulté, et une fois en bonne position, marquer est un jeu d’enfant, non pas par rapport au gardien mais par rapport au tirs qui sont d’une efficacités redoutables.

Un contenu enfin à la hauteur ?

pes-16-5Gros défaut des PES, le contenu. En effet, PES propose comme chaque année plusieurs modes, dont le mode myClub qui à fait son apparition l’an dernier, et qui s’est fait attribuer de nombreuses modifications et améliorations. Vous pouvez toujours créer votre équipe de rêve, mais pour cette année des joueurs exclusifs se sont vus ajoutés ainsi qu’un mode de niveaux. Le mode Ligue des Masters quand à lui c’est vu avoir une refonte de son menu ainsi qu’un nouveau système de transferts plus adapté. Ainsi que les autres modes habituels Ligues des Champions, Europa League, l’AFC Champions League etc… Vous pourrez également créer vos propre compétitions et coupes. Cependant, et c’est toujours le même problème le manque de licence, que Konami dispose. Enfin pour conclure, le jeu graphiquement est beau, les visages des joueurs les plus connus sont toujours aussi bien fait, les stades également. Le rendu donc est bon, même si l’herbe du terrain peut semblé bizarre.

Conclusion

Pour conclure, PES continu de rattraper son retard et montre que la série PES est bel et bien de retour. Améliorant son gameplay pour le rendre plus fluide, et avec une IA plus intelligente PES 2016 offre une vraie liberté dans la construction et les nombreuses animations donnent vie à l’ensemble. Toujours axé simulation, Romani montre qu’il veut revenir le roi des jeu de foot avec les consoles new générations. Seul soucis, le manque de licences, mais sinon pour le reste le jeu est très bon.

Pes

Ce diaporama nécessite JavaScript.