5 années après l’épisode précédent et une génération de consoles plus tard, Naughty Dog revient avec le dernier opus de la saga Uncharted, Uncharted 4 : A Thief’s End. Pour cette ultime aventure de l’épopée de Nathan Drake, Naughty Dog, a voulu faire les choses en grand en s’appuyant notamment sur le succès de The Last of Us pour améliorer afin de nous offrir un ultime épisode capable d’aller chercher le titre de jeu de l’année. Ce que nous pouvons vous dire c’est que, Naughty Dog a réussi son pari, c’est d’ailleurs ce que nous allons voir dans ce test.
uncharted-4-3
Fiche technique :

Editeur : Sony
Développeur : Naughty Dog
Type : Action/Aventure
Sortie France : 10 mai 2016
Classification : Déconseillé aux – de 16 ans
Existe sur :
PS4

Trailer :

Test :

Dans ce dernier opus n’oublions pas exclusif à la console de Sony, vous contrôlez toujours notre héros Nathan Drake qui part part cette fois sur les traces d’Henri Avery, célèbre pirate de la fin du XVIIè dont le trésor n’a jamais été retrouvé. Toujours accompagné par Elena et Sully, Nathan pourra cette fois-ci compter sur un nouveau venu Sam Drake qui n’est autre je vous laisse deviner… Son frère.

Sam pourquoi maintenant ?

uncharted-4-21Ajouté de façon inattendu, Sam Drake posait beaucoup de questions au sein de l’univers du jeu vidéo. Comment allait-il être intégrer à l’aventure, est-ce qu’il allait collé à l’univers et quel serait son rôle dans cette dernière aventure. Ce qu’on peut voir c’est que le studio parvient à retomber sur ses pattes grâce à quelques scènes scénaristiques certes faciles mais toujours aussi efficace. Sam, amène comme ses camarades, de l’humour, de la bonne humeur et un énorme gout pour l’aventure. Il se distingue néanmoins de ses pairs par son lourd passé et gout toujours impact de trésors et richesses et ce tandis que les années ont passées et que Nathan à décidé de raccrocher les crampons et s’offrir une vie de sédentaire aux côtés de sa femme Elena. Mais tout cela va rapidement changer, à cause d’un événement inattendu. Notre héros repart à l’aventure aux côtés de Sam, dans un périple qui l’emmènera aux quatre coins du globe.

La fin d’un voleur né

uncharted-4-6 Accumulant l’expérience acquis via The Last of Us, le studio nous sort tout simplement la narration la plus soigné de la saga. Chaque scène est peaufiné dans les moindres détails, tandis que chaque séquence s’intègre à la perfection et avec intelligence à l’aventure. On remarque ainsi, une plus grande présence de dialogue qui relèvent les différents caractères des personnages, ainsi que d’autres nouveautés que nous vous laissons découvrir. Un signe évident de la maîtrise technique du studio. Ainsi pour la première fois de la saga, le studio parvient à sortir de sa classique construction pour proposer de tons. Comme on peut l’apercevoir au cours de l’aventure, ou celle-ci laisse place à des séquences intime entre les personnages. L’ajout de conversations optionnelles contextuelles va d’ailleurs dans ce sens. Comme c’est le cas pour la fin de l’aventure qui je pense ne laissera personne sur sa faim.

Plus généralement, l’histoire principale bénéficie d’une mise en scène toujours aussi efficace qui contribue fortement à l’immersion et à la qualité de la narration, comme en peu en témoigner les changements de plans qui rendent la transition entre cinématique et gameplay invisible. Symbole le plus visible de ces transitions fluides, les phases de combats au corps-à-corps parviennent à concilier gameplay et maîtrise avec cette sensation de liberté alors que Naughy Dog tient les clés du camion du début à la fin. Il vous faudra plus d’une dizaine d’heures pour finir l’histoire auquel il faudra ajouter plusieurs autres heures afin de récupérer tout les trésors.

Nathan sous un autre jour

uncharted-4-19Nous avons déjà évoqué le rythme de l’aventure mais pas encore les styles de jeux adaptés au travers de celle-ci. On retrouve bien entendu le style, fusillades; énigmes; exploration auquel désormais s’ajoute l’infiltration, comme dans de The Last of Us. Si la première moitié de l’aventure est semblable aux opus précédents avec un style plus classique, la seconde partie elle est bien plus rythmée en proposant différents environnements plus ouverts dans lesquels vous disposez d’une véritable liberté d’approche. Ainsi vous pourrez soit adapter un style furtif, soit aller à la manière forte.

uncharted-4-11D’autres nouveautés sont de la partie concernant le maniement de Nathan Drake, toujours capable d’escalader une paroi et de sauter d’une corniche à l’autre. Il peut désormais s’adonner aux plaisirs de la glissade sur les pentes, un mécanisme souvent combiné à d’autres pour varier les plaisirs durant les nombreuses phases du jeu. Mais également la possibilité d’agripper les prises uniquement en déplaçant le bras libre de Drake. Cependant cette fois, Nathan se voit voler la vedette par une nouveauté le grappin. Que soit de sauter sur un ennemi pour lui en coller une ou juste se balancer au dessus du vide pour atteindre un endroit, le grappin est un allié parfait pour notre héros. Le grappin est donc libre d’utilisation à la seule condition de trouver un point d’accroche viable. Ne pensez que parce que le grappin fait son arrivé que tout va être facile, en effet il est tout à fait possible de rater son saut à cause d’un timing imparfait ou d’une prise d’élan insuffisante, voire d’un mauvais positionnement au niveau de la corde. Les plus attentifs pourront tout de même déceler quelques tours de passe-passe délivrés par Naughty Dog, que nous vous laissons découvrir.

Allez en voiture !

uncharted-4-17Dernier point de l’aventure, l’arrivé de véhicules, qui apporte la une autre touche de liberté. Ainsi, il sera désormais possible de découvrir quelques zones abritant des trésors lors d’une séquence à Madagascar ou même d’aller braver les vagues de l’océan indien lors de certaines séquences. Nathan aura donc la possibilité de conduire une Jeep qui saura équipée d’un treuil, qui permettra à notre aventurier de tracter des charges lourdes ou détruire des piliers pour ouvrir des brèches. L’ensemble reste bien entendu entièrement scripté mais et utilisé avec parcimonie.

Les graphismes toujours au rendez-vous

uncharted-4-12En effet lorsqu’il s’agit de la série Uncharted, on ne peut qu’être ébloui par les graphisme du jeu. Avec ces panoramas de carte postale, ce nouvel opus est dans la lignée de ces prédécesseurs. Le titre exploite à merveille les capacités de la PlayStation 4 autant dans sa gestion des éclairages que dans sa modélisation. Même, si l’on peut constater quelques rares ralentissements dans les zones ouvertes, le titre reste très fluide et stable. Les explosions, comme les nombreux effets présents, sont très crédibles et rendent le jeu encore plus réaliste. L’animation des personnages n’est d’ailleurs pas en reste, puisqu’il est très simple de voir quels en sont leurs émotions. Pour conclure donc, le résultat est une nouvelle fois à la hauteur de la réputation de la série.

Le multi

uncharted-4-18Le mode multijoueur est bien présent et reprend les principaux personnages de la saga dans plusieurs modes : Comme le match à mort par équipe en classé ou non, la capture de drapeaux ou territoires, le tout dans 8 maps représentant les lieux symbolique du 4ème opus. Le grappin est bien évidement de la partie ce qui offre plus de variété aux different modes, surtout que désormais plus vous marquez des points, en accomplissant des objectifs du mode sélectionné, et plus vous accumulerez de la monnaie dans votre partie en vue d’acheter divers bonus allant du compagnon géré par l’IA au bonus de pouvoir surnaturel. Ces derniers sont inspirés des mythes et légendes célèbres de la série.

Conclusion

Pour conclure, ce Uncherted 4 est beau, mise en scène de façon remarquable, ce qui témoigne du savoir faire de Naughty Dog. Tout n’est pas parfait mais le résultat est tout simplement extraordinaire et est digne d’être la conclusion de cette formidable série qu’a connu Sony.
uncharted-4-note

Ce diaporama nécessite JavaScript.